Le fossoyeur de sites

En fouillant dans un ancien disque dur externe (un dinosaure de 500Go qui a sa propre alimentation) j’ai retrouvé mon premier « vrai » site web, créé quelques années avant ma naissance en tant que Geek Communicant.

Je pensais l’avoir définitivement perdu, sachant que le projet avait été rendu sur un CD gravé, et que j’ai changé plusieurs fois d’ordinateur depuis (sans me rappeler que j’en avais fait une sauvegarde).

Contexte de la création

Ce site a été créé dans le cadre d’une matière « multimédia » lors de ma première année de licence LEA, ce qui remonte à l’année scolaire 2005/2006.

À cette époque je ne savais pas encore que j’allais finalement travailler dans le domaine du Web, mais j’avais déjà commencé à m’y intéresser (mon passé de bac STI électronique et de 2 ans en DUT Génie Électrique et Informatique Industriel aurait pu me mettre la puce à l’oreille), ce qui fait que pendant que mes camarades en étaient encore à leur page Hello World, j’avais déjà commencé à travailler sur l’architecture finale de mon projet. Et rapidement la prof m’a dit que ce n’était plus nécessaire que je vienne à chaque cours, sauf pour l’assister pour aider les autres élèves à « débugguer » leur HTML.

Contraintes du projet

Avant de préciser les contraintes du projet, je tiens à rappeler que le site a été créé en 2005/2006 (plusieurs années avant l’apparition de HTML5 et CSS3), ce qui explique le fait par exemple que j’ai utilisé des balises maintenant obsolètes.

Le projet devait répondre à plusieurs critères, dont :

  • utilisation de frames via un frameset
  • comporter plusieurs pages (en anglais)
  • utiliser des images
  • mise en page à l’aide de tableaux (web 1.0, baby)

Révélation

C’est maintenant avec fierté que je peux vous annoncer que mon premier site, qui parle de l’héroïne de bande dessinée Yoko Tsuno (dont j’ai déjà parlé sur mon blog perso) est désormais en ligne à l’adresse suivante : yokotsuno.geekcommunicant.com.

1 réflexion sur « Le fossoyeur de sites »

  1. Ping : Les 10 ans de mon site – Le Geek Communicant

Laisser un commentaire